Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai souvent l’impression que je vais bientôt avoir une bonne idée. Une petite bonne idée qui pourrait devenir grande. Mais plus le temps passe, plus j’ai parfois l’impression que cette fameuse idée ne viendra pas. Que je suis déjà trop vieux (même si je ne suis pas si vieux que ça…). Que c’est dans la vingtaine que les meilleures idées viennent, éclosent. Peut être que cette perception est basée sur le fait qu’à cette époque de notre vie, les idées s’accompagnent d’une part insouciance? Que l’on fonce avec notre idée, imparfaite, ne mesurant pas tout à fait les embûches potentielles et en faisant grandir cette idée, lentement mais sûrement?

Or, j’ai récemment lu un article intéressant sur entrepreneur.com intitulé How Old Is Too Old to Start a Business? qui aborde un peu cette question, mais sous l’angle « à partir de quand est-on trop vieux pour se partir en affaires »? Ce court article, avec infographies à l’appui, vient plutôt démontrer qu’il n’y a pas vraiment d’âge associé au fait de se lancer en affaires ou démarrer un projet. L’article se base, entre autres, sur l’âge de personnes connues lorsque leur carrière à réellement pris une tournure intéressante ou inventé quelque chose ou démarré leur entreprise devenue aujourd’hui grande.

La morale de cette histoire? Il n’est jamais trop tard pour apprendre ou se lancer en affaires. Bien que la jeunesse est parfois un gage de dynamisme, l’expérience acquise avec le temps est aussi un bon allié. Avec toutes les start-ups, on a tendance à s’imaginer des Mark Zuckerberg (qui a démarré Facebook à 19 ans) comme modèle. Mais rappelons-nous que Charles Flint lui a lancé IBM à 61 ans… Les bonnes idées sont parfois le fruit d’un processus de maturation, de combinaisons d’expériences.

Autre article intéressant (même sujet, même site, même auteur : The Aha! Moments of Famous Inventors)

 

Consultant et stratège en communications numériques et web, passionné par toutes ses formes, tant stratégiques que graphiques et technologiques. J’aime parler stratégies web, sites web, intranets, gestion de crise, gestion de réputation, image de marque, campagnes web, médias sociaux, référencement, commerce électronique… et WordPress!

Vulgarisateur apprécié, je vous aide à traduire vos besoins d’affaires en termes numériques, à apprivoiser l’univers des technologies de l’information et à adopter de bonnes pratiques.

Ah oui, avant d'oublier...

Ah oui, avant d'oublier...

Vous avez aimé ce que vous avez vu, lu? Abonnez-vous pour ne rien manquer : aticles de blogue, nouveautés, primeurs... et qui sait, peut-être des prix à gagner éventuellement!

You have Successfully Subscribed!

Share This