Je m’intéresse beaucoup à la notion de réputation, que ce soit en ligne ou non. C’est un concept fascinant, que tout le monde semble connaitre, mais qui est très intangible. Volatil également. Comment une réputation se construit-elle, pourquoi certains y parviennent en un rien de temps alors que d’autres mettront des années pour s’en bâtir une… avec succès ou non?

La réputation a cette particularité qu’elle dépend de soi (des efforts qu’on y met, de la conscience que l’on a de peaufiner sa réputation), mais aussi des autres. Si les autres parlent de moi en bien, ça aide ma réputation, ça l’a nourri.

Personnellement, dans la vie, je suis plutôt critique/méfiant/jenaimepasgobertoutcequonmebullshit. J’ai un côté analytique, j’aime qu’on me montre des preuves. Je ne crois pas sur parole. Je ne suis pas plus fin qu’un autre, je suis comme ça, c’est tout.

D’ailleurs, confession, je me suis lancé comme consultant, entre autres, car je trouvais qu’il y avait beaucoup de bullshit (mot du jour) dans le domaine du web (voilà, c’est dit. Je ne suis pas le bon Dieu, mais j’essaie d’éduquer et d’être transparent autant que possible avec mes clients et partenaires.)

Or, à l’ère des fake news (terme populaire sur les internets), les exemples se suivent sur la notion de réputation fausse ou créé de toute pièce. Je pourrais vous en partager pleins, mais en voici quelques uns, à mon avis, très divertissants :

La fausse millionnaire

L’article de La Presse Les mirages de la «jeune millionnaire» Éliane Gamache Latourelle paru dernièrement nous rappelle l’adage que « si c’est trop beau pour être vrai… c’est que ce n’est surement pas vrai. » Celle-ci a habillement fabriqué sa réputation de self-made millionnaire en réussissant à s’associer à diverses personnes connues et en rédigeant un livre. Ce qui est suffisant de nos jours pour établir sa réputation. Elle a ensuite profité de sa notoriété pour s’improviser coach d’affaires et profiter de la crédulité de certaines personnes pour leur faire miroiter le succès à eux aussi.

Le faux restaurant… numéro 1 sur TripAdvisor

Autre histoire, encore plus fausse, mais totalement assumée, celle du journaliste qui a réussi à faire grimper son restaurant au numéro 1 de TripAdvisor à Londres… sans même servir un seul client! Je vous laisse le lien de la vidéo, c’est un régal! Bref, il a réussi à capitaliser sur le bouche-à-oreille du web et sur le fait que certaines personnes, ayant soif d’être IN, ont propagé la bonne réputation du restaurant sans jamais y avoir été. Les critiques positives se sont accumulées, comme un cercle vicieux, sans que personne ne pose trop de questions.

Le faux compte Instagram de la SAQ

Histoire histoire fausse, la SAQ qui donne massivement des cartes-cadeaux!!! Trop beau pour être vrai? Pensez-y une seconde. C’est vrai qu’il est facile d’usurper l’identité d’une organisation publique comme celle-ci. Pourtant, en regardant le compte, on s’aperçoit d’une différence entre le VRAI compte (authentifié) et le faux compte (qui ne fait mention que de sa promo trop belle pour être vraie). La raison derrière ce faux compte : nombreux sont ceux qui créent un faux compte en promettant de belles choses pour faire monter en flèche leur nombre d’abonnés, puis changent de nom de compte. Pour lire l’article, c’est ici : http://www.journaldemontreal.com/2018/01/23/ne-vous-laissez-pas-berner-par-ce-faux-compte-instagram-de-la-saq

La morale de cette histoire

Bref, les gens ont-ils tendance à perdre leur sens critique et se fier/croire tout ce qu’on leur raconte? Ou ont-ils peur de passer à côté de quelque chose et aime tout/partage tout sans poser de question? Pour reprendre une citation dont j’ignore la provenance : si le défi du peuple au 20e siècle était d’apprendre à lire, celui du 21e siècle est d’apprendre à lire avec discernement

 

Consultant et stratège en communications numériques et web, passionné par toutes ses formes, tant stratégiques que graphiques et technologiques. J’aime parler stratégies web, sites web, intranets, gestion de crise, gestion de réputation, image de marque, campagnes web, médias sociaux, référencement, commerce électronique… et WordPress!

Vulgarisateur apprécié, je vous aide à traduire vos besoins d’affaires en termes numériques, à apprivoiser l’univers des technologies de l’information et à adopter de bonnes pratiques.

Ah oui, avant d'oublier...

Ah oui, avant d'oublier...

Vous avez aimé ce que vous avez vu, lu? Abonnez-vous pour ne rien manquer : aticles de blogue, nouveautés, primeurs... et qui sait, peut-être des prix à gagner éventuellement!

You have Successfully Subscribed!

Share This