Refaire son site Internet est une grande décision. Mais pour vous, c’est décidé, vous voulez refaire votre site. Vous avez réussi à convaincre votre boss de la nécessité, obtenu un budget pour le faire (au fait, combien ça coûte un site web?), pensé à ce qu’il faut pour être sûr que c’est la bonne chose à faire, avez pensé à ce qu’il fallait… Juste au cas où, voici encore quelques piste de réflexion :

1. Oublier le passé

Votre site Internet est laid, obsolète, vous daignez le regarder droit dans les yeux… Vous ne rêvez qu’à une chose : tout oublier et recommencer à zéro. Pourtant, il se cache peut-être un trésor derrière cette façade. Si votre site est en ligne depuis longtemps, il est référencé ici et là. Avec un peu de chance, il peut y avoir des hyperliens vers votre site Internet. Il serait dommage de perdre cette valeur, si dure à gagner. Assurez-vous que toutes vos anciennes URL soient redirigées correctement lors du passage à votre site. Il serait dommage qu’un internaute se bute à une page 404.

2. Ne penser qu’au look

Tous vos concurrents ont de plus beaux sites que le vôtre. Vous aimez bien les nouvelles tendances design. Vous voyez déjà ce beau rouge, cette grosse photo, votre logo bien en évidence, une phrase punch pour accueillir les visiteurs… Et après? Dans le monde réel, la devanture d’un commerce est très importante pour attirer les clients. Mais l’intérieur l’est tout autant pour les amener à consommer. S’il entre, mais ne sait par où aller, ne trouve pas ce qu’il recherche, votre visiteur ne cherchera qu’une chose : la sortie. Dans votre refonte, n’oubliez pas prévoir des ressources (temps, argent) pour revoir les textes, bonifier les contenus et miser sur les contenus « champions » (avez-vous des statistiques qui vous permettent de cibler ce qui est consulté? Si non, penser mettre un compteur dès maintenant pour avoir quelques indices).

3. Ne penser qu’être la saveur du mois

On vous dit qu’il sera facile et rapide de vous faire un nouveau site web, adapté pour tout type d’écran (responsive design), au look actuel. C’est vrai. Mais qu’est-ce qui vous distinguera? Pourquoi le client vous choisira plus que votre concurrent qui a aussi tout ça? Que gagnez-vous réellement de vous hâter?

La refonte de votre site Internet doit s’inscrire dans votre planification stratégique : que visons-nous? Quels publics? Quels marchés? Devons-nous consolider d’autres aspects avant (service à la clientèle, manutention,…). Vous espérez surement que votre organisation soit encore là longtemps. Pensez à long terme pour votre site également, pas juste pour les prochains mois.

4. Ne pas poser de question

Si vous faites affaire avec une firme externe pour refaire votre site Internet, assurez-vous de demander plusieurs soumissions et de poser des questions : il est primordial de bien comprendre ce qui sera inclus et ce qui ne le sera pas. Au-delà de ces réponses, ceci vous permettra de bien établir la relation avec cette firme (qui se poursuit souvent au-delà de la refonte). Il ne faut pas nécessairement choisir celui au plus bas prix… Ou au plus cher… Et si la firme est hésitante à répondre à vos questions, ce n’est peut-être pas de bon augure pour la suite.

5. Se lier les mains

Je suis de ceux qui préconisent le recours à une solution de type « ouverte » (open-source). Car malgré (ou selon) le point #4, il se pourrait que votre relation avec votre firme ne se passe pas comme prévu. Ou que celle-ci ferme ses portes, ou soit rachetée. Bref, s’il advient que vous deviez recourir à une autre personne ou firme pour faire la maintenance de votre site, laissez-vous la chance de trouver quelqu’un qui pourra vous aider. Un site fait avec WordPress, Joomla, Drupal par exemple fera en sorte qu’il vous sera plus facile de trouver une nouvelle firme ou consultant. Un site fait à partir d’un CMS (gestionnaire de contenu « maison », propre à la firme qui a fait votre site) fera en sorte qu’il pourrait être difficile de faire évoluer votre site.

Consultant et stratège en communications numériques et web, passionné par toutes ses formes, tant stratégiques que graphiques et technologiques. J’aime parler stratégies web, sites web, intranets, gestion de crise, gestion de réputation, image de marque, campagnes web, médias sociaux, référencement, commerce électronique… et WordPress!

Vulgarisateur apprécié, je vous aide à traduire vos besoins d’affaires en termes numériques, à apprivoiser l’univers des technologies de l’information et à adopter de bonnes pratiques.

Ah oui, avant d'oublier...

Ah oui, avant d'oublier...

Vous avez aimé ce que vous avez vu, lu? Abonnez-vous pour ne rien manquer : aticles de blogue, nouveautés, primeurs... et qui sait, peut-être des prix à gagner éventuellement!

You have Successfully Subscribed!

Share This